Actualités REIMS 2019

 2014-2017  -  2018

Actualités - Nouveautées -  Numérique Vie Privée

 La Presse 
Violences conjugales : un coup de fil contre les coups

 

 

 

Les forains

 Les dates qui vont compter

    

    

  Répertoire   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les dates qui vont compter

Plusieurs rendez-vous devraient marquer cette année 2019.


Le match de foot féminin France-Ghana avait attiré du monde à Delaune en octobre 2017. Il faut espérer qu’il en ira de même pour les matchs de la coupe du Monde de juin.Archive Christian Lantenois

L’année 2019 devrait encore réserver de grands moments aux Rémois. Voici quelques dates déjà plus ou moins précises qui vont compter dans le calendrier à peine défloré.

1 - COMPLEXE CINÉMATOGRAPHIQUE


L’ouverture de l’Opérains qui prendra la suite du Gaumont est prévue pour mars. Marc Oudin

Cela aurait pu être le premier événement de l’année : l’ouverture du nouveau complexe cinématographique Opéraims de la place d’Erlon, associant Art et essai et grand public, à l’emplacement de l’ex-Gaumont, était effectivement prévue initialement pour janvier. En fait, le chantier ne sera pas achevé à cette période ; il faudra patienter a priori jusqu’au mois de mars pour découvrir ces 11 salles, totalisant quelque 1 600 places.

2 - RETOUR DU LUCHRONE


Le Luchone sera installé le 17 mai dans le parc des Arènes du Sud. Marion DARDARD

2019 à Reims sera aussi marquée par le retour du Luchrone dans l’espace public. Certains diront qu’il est déjà visible à l’angle des rues Gerbert et Ponsardin, dans l’enceinte du centre de formation du lycée Saint-Jean-Baptiste-de-La Salle dont les élèves ont procédé à sa remise en état, mais ce n’est certes pas là qu’il est appelé à demeurer. Non, il est prévu pour le fameux « œuf » lumineux un emplacement qui le mettra mieux en valeur, à savoir le parc des Arènes du sud ; cette installation doit se faire le 17 mai. Mais elle-même ne sera que temporaire : la vraie place attribuée au Luchrone en effet, se situera à proximité du site du Sernam, destiné à accueillir le grand complexe piscine-patinoire ainsi que la salle événementielle Aréna.

3 - PROMENADES SANS VOITURES

C’est aussi cette année que les Rémois retrouveront des Promenades justifiant pleinement leur nom, au lieu du parking arboré qu’elles étaient devenues. Le grand chantier de réaménagement de cet espace vert de centre-ville, démarré en juillet dernier, doit venir à son terme, au moins dans une première partie, entre République et square Colbert, en juillet ou en août.

4 - NOUVEAU SON ET LUMIÈRE


Le 24 mai sera présenté le sucesseur du son et blumoère « Réve de couleurs » Ch Lantenois

Rêve de couleurs, le spectacle d’illumination en musique de la façade de la cathédrale, créé par l’entreprise Skertzò à l’occasion des 800 ans de notre monument emblématique, avait rendu de bons et loyaux services pendant quelque sept années ; il est à présent appelé à céder la place à un successeur, confié à des Québécois, Moment Factory. Ce son et lumière d’un nouveau genre sera présenté officiellement le 24 mai. Rappelons que ce projet québécois se distingue notamment par la collaboration engagée avec le groupe rémois The Shoes qui assurera la mise en musique. Une autre particularité, et non des moindres, sera de ne plus se limiter à l’animation de notre Notre-Dame, mais d’associer également l’autre bijou architectural religieux rémois, la basilique Saint-Remi.

5 - EN SOUVENIR DU SAINT

2019 est aussi une année de chiffre rond anniversaire en relation avec un des Rémois les plus connus au monde, sinon le plus connu : Jean-Baptiste de La Salle, fondateur des Écoles chrétiennes en faveur des enfants défavorisés, et dont les catholiques ont fait un saint : on fêtera le 300 e anniversaire de sa mort ; une messe solennelle est déjà prévue pour cela le mardi 30 avril.

6 - COUPE DU MONDE À DOMICILE

Les sportifs ne seront pas oubliés, les amateurs de football en particulier. Car ils auront droit, en juin, à une autre coupe du Monde après la brillante que l’on sait de l’an dernier. Avec deux différences notables par rapport à celle de 2018 : premièrement ce ne seront plus des garçons mais des filles qui joueront, deuxièmement certains matchs se disputeront chez nous, à Delaune (voir calendrier par ailleurs). Si le stade rémois enregistre des affluences aussi belles que lors du France-Ghana féminin d’octobre 2017, cela devrait constituer une belle fête populaire de plus.

7 - DOUBLE RATION DE VÉLO


Reims accueillera le Touur de France les 8 et 9 Juillet. Ch Lantenois

2019 sera également une année « avec Tour de France » pour Reims ; rendez-vous pour cela en  départ le 9 juillet, mais elle aura droit, la veille, à une traversée des concurrents de la Grande boucle avant leur arrivée à Épernay. Et être ville de départ et ville de traversée la même année n’est pas donné à tout le monde…

8 - PREMIÈRE PIERRE ÉVÉNEMENTIELLE


La première pierre de l’Aréna rémoise doit être posée au cours de l’année

Après celle du complexe aqualudique l’an dernier, la première pierre de la grande salle  événementielle (Aréna) est prévue pour cette année sur l’ancien site du Sernam vers la fin août. La date précise reste à caler entre la Ville et le constructeur, le groupe Eiffage. La capacité de ce mini-Bercy sera de l’ordre de 9 000 places (assises/debout) dans la version spectacles.

Antoine PARDESSUS

Extraits de l' union du 07/01/2019

    

    

  Répertoire   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Extraits de l' union du 07/01/2019

    

    

  Répertoire